×

Avertissement

JFolder::files : le chemin n'est pas un répertoire. Chemin : /home/clients/686a29735b928ccbd1fb8ce83da2e714/web/images/article_101/

×

Annonce

JW_SIG_PRG

Du 12 juillet au 2 Aout 2012 s’est déroulé dans le cadre du village de Saint Julien la 16ième rencontre partenariale entre 14 jeunes Cévenols et 14 jeunes Sénégalais originaires de la communauté rurale de Coubalan (8 villages).
Ils sont venus entourés de quatre professeurs et du principal du C.E.M de Coubalan. Quatorze adolescents français et les bénévoles de l’association les ont reçus et ont partagé avec eux ce séjour construit autour de la convivialité, du partage, de l’échange, de l’enrichissement personnel et réciproque : la différence éclaire l’horizon et ne peut l’assombrir.

Leur vie collective (hébergement, repas, soirées et rencontres sportives ou culturelles…) s’est organisée à partir du complexe sportif Nelson Mandela.

En plus des chantiers de solidarité, des sorties pour découvrir notre environnement géographique et un peu historique, des animations culturelles et des débats qui ont suivi, des rencontres sportives, des échanges avec des institutions environnantes, ils ont partagé de nombreux moments conviviaux autour des repas avec la population de St Julien.
Des moments de rencontre et de convivialité avec d’autres adolescents et adultes venus d’associations proches et partenaires ont jalonné le séjour : l’école de pétanque mixte, le club de Hip-Hop du Kiosque, le club de volley de St Julien, les IMPROS Les Châtaigniers et l’Artes, l’établissement Samuël Vincent de Nîmes

Tous les matins les chantiers étaient à l’ordre du jour en particulier avec les Restos du Coeur ils ont participé à la distribution de l’aide alimentaire dans leurs nouveaux locaux de Salindres et ils ont aidé aussi à la collecte alimentaire dans la galerie marchande d’un grand magasin…

Avec le Secours Populaire, notre partenaire dans cette action,ils ont pu pénétrer dans l’univers des démunis, en participant à la banque alimentaire, au magasin pour trier et vendre des vêtements, ainsi qu’au marché du lundi sur Alès. Pour nos amis sénégalais et aussi certains français, côtoyer une population en difficultés a été une révélation. L’eldorado européen s’est quelque peu effondré !!!

« Des mamans avec des enfants, des personnes seules, des personnes âgées entrent dans cette pièce et viennent chercher des produits pour se laver, viennent chercher de la nourriture : je croyais que c’était en Afrique seulement qu’on pouvait avoir faim ! »
Maimouna

© 2016 - Conception & Réalisation Régis CAMPOS - Philippe BOYER
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe